Je suis impliquée dans la vulgarisation des mathématiques auprès d’une diversité de publics. Pour chacun de ces ateliers, aucune connaissance avancée des mathématiques n’est requise.

Je fais également partie du comité éditorial de la revue Accromath, accessible en ligne et en papier.

Pour tous

J’ai été, de 2015 à 2019 chroniqueuse de mathématiques à l’émission de radio L’oeuf ou la poule. Avec Stéphanie Schanck (et quelques fois avec Élise Vandomme), nous présentions chaque mois des segments radio de 7 minutes sur un sujet d’actualités ou un problème mathématique. Le tout a eu lieu dans une émission concoctée par des scientifiques passionné.es! Vous pouvez réécouter toutes les émissions en ligne.

Avec Stéphanie Schanck, on a aussi mis sur pied les balades Maths en ville, présentées à un public adulte ou adolescent depuis plus 2015. Il s’agit d’une promenade au centre-ville où nous invitons chaque personne à regarder la ville avec des lunettes mathématiques. Chaque été, nous sommes plusieurs guides à présenter cette activité. Pour en savoir plus sur la balade Maths en ville, vous pouvez consulter les reportages faits par Le Devoir, La Presse + et Ici Première. On parle nous-même des avantages pédagogiques de la balade dans Enjeux et Société. La balade est maintenant guidée par des étudiantes et étudiants de l’UQAM.

Lors de quelques éditions du 24 heures de sciences, j’ai présenté avec Pauline Hubert, Mélodie Lapointe et Fanny Desjardins une activité pour démystifier les mathématiques de la magie, où on surprend le public, sans toutefois le laisser sur sa faim! J’ai également animé un atelier similaire en solo pour un public adolescent.

Vous êtes enseignante ou enseignant? Invitez-moi en classe!

Au niveau collégial, je propose par le biais de l’Institut des Sciences mathématiques une conférence sur Comment les mathématiques peuvent vous aider à trouver l’âme soeur! La balade Maths en ville se prête aussi très bien à un public de niveau collégial. Relativement à la ville, j’aime en particulier parler de la circulation, surtout du paradoxe de Braess.

Au niveau secondaire, j’ai réalisé et animé pendant des années la balade Maths en ville à des groupes d’écoles secondaires en visite au centre-ville.

Au niveau primaire, j’ai présenté avec le Coeur des Sciences la pièce de théâtre L’été, c’est mathématique! En solo, je peux aussi présenter un atelier sur la théorie des graphes. Enfin, l’activité Maths et magie se prête bien à un public de tous les niveaux primaires.